3 astuces pour optimiser ma campagne AdWords grâce aux données de Call Tracking

a publié cet article le 09/05/2017

Optimisez AdWords avec les données du Call Tracking

Comme toute source d’acquisition de trafic, vos campagnes Google AdWords doivent être analysées, mesurées puis optimisées, si vous souhaitez qu’elles donnent des résultats réellement pertinents. Les données issues du Call Tracking vous aideront à améliorer l’efficacité de vos liens sponsorisés et à consolider le rendement de votre stratégie Webmarketing, en vous inscrivant dans une démarche ROIste. Voici 3 astuces pour utiliser ces données du Call Tracking à bon escient.

 

Pourquoi associer Call Tracking et campagnes AdWords ?

Les liens sponsorisés AdWords sont parmi les sources d’acquisition de trafic qui génèrent le plus d’appels de prospects. En effet : les annonces payantes apparaissant tout en haut des résultats sur Google, elles sont immédiatement visibles et incitent les internautes à prendre contact. C’est donc un canal d’acquisition de prospects téléphoniques particulièrement efficient.

Or, en fonction de votre activité, une campagne AdWords peut rapidement peser lourd sur votre budget webmarketing. C’est pourquoi il est indispensable d’optimiser votre stratégie afin d’en dégager le meilleur ROI.

C’est là que le Call Tracking entre en jeu. En collectant diverses données issues de vos appels téléphoniques, cet outil vous permet de valider l’efficience de vos campagnes et d’optimiser vos annonces. C’est d’autant plus important que vos prospects ont plus tendance à utiliser leur smartphone pour vous joindre. Call Tracking et marketing mobile font en effet bon ménage, car les prospects exposés à des campagnes AdWords sur mobile sont plus susceptibles d’utiliser le même device pour vous contacter immédiatement.

Et pour plus d’efficacité, découvrez 3 astuces qui vous permettront d’optimiser vos campagnes AdWords grâce au Call Tracking.

 

1. Déterminez l’efficacité de vos campagnes AdWords

Le Call Tracking vous permet de vérifier l’efficacité de vos annonces payantes par rapport à vos autres sources d’acquisition de trafic. En insérant un numéro de tracking dans vos pages web, vous pouvez distinguer les appels téléphoniques provenant de vos liens AdWords des appels qui ont pour origine d’autres canaux, par exemple le référencement naturel ou les supports off line.

Imaginons que vous souhaitez évaluer la part relative des appels engendrés par une campagne AdWords et par votre travail de SEO sur vos pages web. Il vous suffit d’associer un numéro de tracking à chaque canal, puis de consulter le « Tableau des sources » de Google AdWords afin d’obtenir une vision globale des appels téléphoniques provenant de vos annonces payantes.

Le but ? Vous assurer que vos campagnes AdWords sont réellement efficaces en regard de vos autres canaux d’acquisition, de manière à cibler la source des appels qui convertit le mieux. Vous pourrez savoir tout de suite si votre référencement payant vous permet de dégager un ROI positif – et concentrer votre budget webmarketing sur la meilleure stratégie !

 

2. Ciblez vos annonces les plus pertinentes

Un outil de Call Tracking vous assure de savoir précisément quelles annonces (ou groupes d’annonces) convertissent le mieux – et surtout de distinguer les mots-clés les plus efficaces de ceux qui donnent peu de résultats.

Pourquoi est-ce important ? Parce qu’en fonction de votre domaine d’activité, vos mots-clés peuvent vous revenir cher. Le CPC (coût par clic) d’un mot sur Google AdWords dépend du volume des demandes, et peut grimper jusqu’à 10 ou 15 € dans des domaines fortement concurrentiels (comme la banque assurance ou le dépannage à domicile). Cibler son mot-clé est donc essentiel, sachant qu’un terme très coûteux peut générer moins de conversions qu’une expression-clé longue traîne plus spécifique, susceptible d’attirer des leads déjà pré-qualifiés.

Identifier le mot-clé et/ou l’annonce à l’origine de l’appel (donc de la conversion) vous donne l’opportunité d’optimiser vos campagnes en ciblant les termes les plus pertinents en regard de votre audience !

 

3. Utilisez le « pay-per-call » plutôt que le « pay-per-click »

En fonction de votre type d’activité, un appel peut avoir bien plus de valeur qu’un simple clic – parce que l’appel génère des conversions. En associant le coût au nombre d’appels engendré par votre annonce AdWords, vous ne payez que lorsqu’un prospect vous appelle à partir du lien sponsorisé en question : c’est ce qu’on appelle le « pay-per-call », et il peut s’avérer bien plus rentable que le « pay-per-click » pour votre campagne de liens sponsorisés.

Pour ce faire, vous devez utiliser l’extension d’appel afin d’ajouter un numéro de téléphone dans votre annonce AdWords. Le numéro est mis en évidence à côté du lien, et donne l’opportunité à vos prospects de vous appeler directement.

Cette pratique est particulièrement intéressante dans le cadre d’une campagne téléphonique, sachant que pour mémoire, 51 % des mobinautes français lancent des recherches tous les jours depuis leur smartphone.

 

Cet article est publié dans Bonnes Pratiques & Astuces, Call Tracking

As a polyvalent product marketer, I'm covering the entire customer lifecycle. I spend my days paying attention to customer interactions, product usability and distribution. Family man and outdoor lover, I also particularly love sailing.