À la rencontre de la communauté Ruby on Rails à Pittsburg

a publié cet article le 29/06/2018

À la rencontre de la communauté Ruby On Rails à Pittsburg

Du 17 au 19 avril 2018, RailsConf18, l’événement mondial et annuel dédié au Ruby On Rails, ouvrait ses portes à Pittsburg (USA). Trois personnes de chez Dexem ont participé à ces trois jours de conférences. Aujourd’hui, nous revenons sur cette conférence avec Cyril et David qui partagent avec nous leur expérience.

 

Pour commencer, pourriez-vous vous présenter et nous expliquer vos rôles chez Dexem ?

Cyril : Bonjour Romain ! Je travaille en tant qu’Ingénieur Ruby / Rails / DevOps chez Dexem depuis quelques années, majoritairement à distance avec l’équipe. Je suis tombé dans le monde Ruby / Rails l’été 2006, avec les premiers projets professionnels à partir de 2008.

David : Et moi je suis Ingénieur Logiciel au sein de l’équipe DevOps de Dexem.

 

Déjà, pouvez-vous nous expliquer ce qu’est la RailsConf18 ?

Cyril : La RailsConf c’est la plus grosse conférence technique dédiée au framework Ruby on Rails, développé par David Heinemeier Hansson (DHH). Elle rassemble chaque année depuis 2006 quelques milliers de développeurs pour discuter des dernières tendances, bonnes pratiques, évolutions du framework, etc.

 

Pour vous, pourquoi Ruby on Rails et pas un autre framework ?

David : A mon arrivée chez Dexem, je sortais des études et mes principaux langages de programmation étaient Java, PHP, C ou encore Visual Basic. Avec Ruby et Ruby on Rails j’ai découvert une nouvelle façon de programmer.
J’ai découvert un langage et un framework qui permettaient, vraiment, de coder simplement et rapidement des fonctionnalités.
Ce langage (Ruby) et ce framework (Ruby on Rails), et la philosophie d’ouverture qui les entoure, sont pour moi importants.

Cyril : À sa sortie et ensuite avec son fameux screencast “Build a blog in 15 minutes”, Rails a montré à beaucoup de gens que programmer une application web pouvait se faire façon nettement moins fastidieuse que les solutions existantes, et avec une productivité accrue.

De plus, se basant sur le langage Ruby qui lui-même promeut la “joie du développeur” avec une syntaxe élégante, ce sont des outils de choix pour un développeur. Même si de nombreuses solutions alternatives ont émergé ces dernières années dans d’autres langages, Rails se distingue par sa capacité à proposer un framework “batteries included”, avec un certain nombre de choix prédéfinis pour répondre à chaque besoin, là où d’autres framework laissent le travail au développeur.

À ce jour, cela reste pour moi un des meilleurs outils à ma disposition pour développer des application web.

 

Quelles sont les conférences les plus intéressantes auxquelles vous avez participé ?

Cyril : Dans l’ensemble les keynotes étaient très intéressantes, notamment celles de DHH, Eileen Uchitelle, and Sarah Mei. Pour les autres sessions, je retiens particulièrement Here’s to the crazy ones (James Adam), How We Made Our App So Fast it Went Viral in Japan (Ben Halpern), Build A Blog in 15 (more like 30) Minutes: Webpacker Edition (Sasha Grodzins), et Don’t Settle for Poor Names (or for Poor Design) (Alistair McKinnell).

David : Les Keynotes de David Heinemeier Hansson et de Aaron Patterson
Upgrading Rails at Scale, une conférence sur comment mettre à jour son application Rails.

 

Quels impacts ces conférences ont eu sur votre travail chez Dexem ? Ou plus généralement, qu’avez-vous retenu de Railsconfs18 ?

David : Un des points importants de la conférence, qui est revenu plusieurs fois, est le fait de ne pas avoir peur d’essayer.

Il faut essayer faire des choses mêmes petites, mais faire. Ensuite on améliore, parfois on se trompe, mais on apprend de ses erreurs, on améliore ses process et on surtout partage son expérience avec ses collègues mais aussi avec la communauté.

Plus concrètement, j’ai déjà réutilisé des éléments de RailsConf, comme la gem Stack Prof évoquée par Aaron Paterson dans sa keynote par exemple.

Cyril : Pour moi l’impact est plus psychologique que technique : Rails continue d’évoluer dans le bon sens, et la communauté est toujours aussi sympathique et active, ce qui renforce mon choix d’utiliser principalement ce framework dans mon travail.

 

RailsConf est aussi un lieu de rencontres entre #RubyFriends, avez-vous été marqué par certaines d’entre elles ?

Cyril : Oui ! Quelques discussions avec Mike Perham (créateur de Sidekiq), DHH, et Olivier Lacan (CodeSchool).

 

Si vous deviez me résumer cette expérience en un mot ?

David : Engageant !

Cyril : Motivant !

 

Encore un grand merci à Cyril et David pour ce retour d’expérience ! Si vous souhaitez revivre par vous-même RailsConf18, rendez-vous sur la page « Programmes » du site dédié pour profiter des vidéos des différentes keynotes, ou des slides de présentation des conférences et des workshops.

 

 

***

Cet article est publié dans Life at Dexem, Marchés & Tendances

Product Marketing Manager Toujours à l'écoute de nos clients & leads, je jongle tous les jours entre Product, Demand et Customer Marketing sur l'ensemble de nos solutions pour les satisfaire !