Agences Immobilières : Comment savoir sur quels portails d’annonces investir ?

a publié cet article le 15/11/2018

agences immobilières : comment savoir sur quels portails d'annonces investir

Vous êtes dans les transports en commun, entre deux rendez-vous ou en pause déjeuner ? Découvrez la version « en bref » de cet article !

Remplaçant les journaux et leurs petites annonces, les portails immobiliers online comme Leboncoin ou SeLoger sont devenus des incontournables lors de la recherche d’un bien pour de la location comme de l’achat. De leur côté, les agences immobilières suivent ce créneau et investissent de plus en plus sur ce type de plateforme pour mettre leurs offres en avant.

Pourtant, le choix de plateforme de diffusion est grand, il est alors difficile pour les agences de savoir lesquelles utiliser pour avoir de bons retours sur investissement en termes de contacts.

Dans cet article, découvrez comment savoir sur quels portails d’annonces investir !

 

1. Les consommateurs d’immobilier à l’ère du digital

 Ces dernières années, le digital a profondément changé de secteur de l’immobilier. L’impact des évolutions technologiques liées à l’essor d’Internet ont touché à la fois les clients et les acteurs de ce secteur toujours très dynamique.

Au fil des années, les interfaces entre les personnes et Internet se sont diversifiées, simplifiées et surtout démocratisées rapidement. Aujourd’hui, nous pouvons accéder à Internet en très haut débit depuis presque n’importe où avec notre smartphone, notre télévision ou encore notre montre.

En conséquence, nous avons modifié nos modes de consommation. Nous nous sommes habitués à avoir un accès facile, immédiat et complet à l’information, y compris dans l’immobilier !

Loin du duo mythique du journal et du stylo, les consommateurs peuvent maintenant accéder à des milliers d’offres en quelques secondes pour louer, acheter ou vendre un bien immobilier. Jouant avec leurs moteurs de recherche, onglets et favoris, ils cherchent, sélectionnent, s’informent et comparent comme de vrais chasseurs de têtes.

 

2. Pourquoi les portails d’annonces sont de réelles opportunités digitales pour les professionnels de l’immobilier ?

De l’autre côté du tableau, les acteurs de l’immobilier ont à la fois dû s’adapter à ces nouvelles technologies, aux nouveaux usages de leurs potentiels clients et à un contexte d’activité dynamique attisant la concurrence.

Internet a en effet fourni aux acteurs de ce secteur de nouveaux outils, mais également laissé la porte ouverte à une concurrence plus féroce que jamais, avec l’arrivée de bon nombre de pure players sur le marché.

Dans ce contexte, les agences immobilières se doivent aujourd’hui d’être présentes sur Internet en appliquant une stratégie de marketing digital performante, optimisée et axée sur le retour sur investissement.

Les agences investissent donc dans des sites Web, des publicités online et bien sûr dans des portails de diffusion d’annonces : Leboncoin, SeLoger, Logic-immo.com ou encore la Marketplace de Facebook. Ces dernières sont devenues des indispensables pour les consommateurs, qui y concentrent leurs recherches immobilières.

Quelles soient spécialisées dans l’immobilier comme Logic-immo.com ou plus généralistes comme Leboncoin, ces plateformes représentent une formidable opportunité matérialisée par une audience potentielle énorme pour leurs annonces. Mais face à une grande diversité, comment profiter de la puissance de ces canaux et savoir quels portails choisir ?

La solution peut paraître simple, mais n’est pas toujours aussi simple à mettre en place : il est indispensable de mesurer de manière complète et précise les performances et le retour sur investissement de chacune de ces plateformes à générer des contacts.

 

3. La mesure de performance, facteur déterminant pour choisir vos portails d’annonces immobilières

La performance d’un portail d’annonces se quantifie principalement par le nombre de contacts qu’il apporte à une agence immobilière. « Plutôt simple à mesurer », « Nous avons déjà ces données », me direz-vous ? En êtes-vous si sûr ?

Lorsqu’une personne est intéressée par une annonce sur ce type de portail, elle peut contacter l’agence en charge soit directement online via email, soit par téléphone. Ce sont donc les deux moyens de contact à mesurer pour évaluer les performances d’un portail d’annonces.

Pour la partie online, les données sont généralement fournies par le portail lui-même ! Il a tout intérêt à montrer et démontrer que les investissements des agences portent leurs fruits.

Nombre d’impressions dans les recherches, nombre de vues par annonce, et nombre d’emails générés par chaque annonce, toutes ces données permettent de connaitre une partie du retour sur investissements de ces portails de diffusion.

Pour les contacts par téléphone, les portails proposent parfois des boutons du type « Afficher le numéro ». Le nombre de clics sur ce bouton peut ainsi servir de base pour déduire le nombre d’appels téléphoniques générés par le portail.

Pourtant, quand elle est disponible, cette mesure n’est pas suffisante pour avoir un ensemble de données précises.

 

 4. Pourquoi mesurer le nombre d’appels réels générés par les portails d’annonces ?

L’un de nos clients nous a confié avoir découvert que seulement 25% des personnes cliquant sur ses boutons « Afficher le numéro » passaient réellement un appel.

Dans une stratégie digitale, il est important d’exploiter des données complètes et précises. Sans cela, les calculs de retour sur investissement seront erronés et pourront donc mener à une gestion des budgets marketing et communication mal optimisée.

La nombre de clics sur un bouton « Afficher le numéro » mesure uniquement les intentions d’appels, et non le nombre d’appels réels passés depuis une annonce sur un portail donné, ce qui est très différent.

bouton-voir-le-numéro

En complément des contacts par email et formulaire, la mesure du nombre exact et réel de contacts par téléphone générés est indispensable pour calculer le retour sur investissement global et exact de chaque plateforme de diffusion d’annonces immobilières.

De plus, et vous le savez, le téléphone occupe une place importante dans la fonction commerciale, et en particulier dans le secteur de l’immobilier. Malgré l’évolution des outils de communication purement digitaux comme l’email ou le chat, le téléphone reste un moyen de contact puissant.

Les contacts par téléphone se singularisent par leur haute valeur ajoutée. Lorsqu’un prospect contacte une agence immobilière, il est qualifié et attend une réponse rapide à son besoin.

Le site Immobilier 2.0 met d’ailleurs en lumière cette importance des prospects par téléphone dans son article Ne ratez plus aucun business : les secrets du rappel client ! L’auteur y précise par exemple que 74% des propriétaires vont faire appel au premier agent immobilier avec lequel ils sont rentrés en contact.

D’un point de vue commercial, des solutions comme Call Manager permettent déjà d’optimiser le nombre d’appels décrochés par les agents immobiliers. Mais d’un angle marketing, comment faire pour quantifier les appels générés les portails immobiliers ?

 

5. Call Tracking, la solution pour quantifier les contacts téléphoniques provenant des portails immobiliers

Demander à chaque appelant sur quel site il a trouvé l’annonce pour obtenir ces données ne fournit pas la meilleure expérience tant à l’appelant qu’aux agents immobiliers. Bien que cette option soit choisie par certains acteurs du secteur, il existe aujourd’hui des solutions beaucoup plus simples et transparentes.

Une solution de Call Tracking vous permet justement d’obtenir toutes les données nécessaires sur le nombre réel d’appels générés depuis chaque portail, et peut même fournir ces datas par agence, et par type d’activité (Location et transaction par exemple).

Comment cette solution fonctionne ? Dans un premier temps, il suffit d’afficher des numéros de tracking sur chacun des portails de diffusion. Les appels passés sur ces numéros sont en toute transparence redirigés vers le numéro de l’agence immobilière.

Immobilier - quantifier les contacts par téléphone provenant des portails immobiliers

Ensuite, les données sur ces appels sont regroupées dans des rapports permettant tout de suite d’analyser quel portail génère le plus d’appels pour cette agence ! Encore mieux, vous pouvez directement retrouver ces données dans Google Analytics.

 

Immobilier-répartition des appels des portails immobiliers

 

En liant les données de performance online avec les résultats issus du Call Tracking, toutes les informations nécessaires pour calculer le retour sur investissement de chaque plateforme de diffusion sont disponibles simplement. La performance réelle de chacune d’entre elles est alors transparente, et permet de choisir facilement sur quels portails investir.

 

 

 

***

En bref :

A l’ère du digital et des nouvelles habitudes des consommateurs sur Internet, les acteurs du secteur immobilier se doivent d’être présents sur le Web. Pour cela, les portails d’annonces tiennent la promesse d’une diffusion, et donc d’une audience potentielle, très large, ce qui représente une belle opportunité pour les agences.

Pourtant, savoir quels portails de diffusion d’annonces choisir peut être difficile devant l’éventail d’acteurs sur le marché : Leboncoin, SeLoger, Logic-immo.com, la Marketplace de Facebook et bien d’autres.

Le seul moyen est de mesurer les performances de chacune d’entre elles pour savoir sur lesquels investir. Pour cela, il est nécessaire de pouvoir calculer leur efficacité à générer des contacts pour les acteurs immobiliers, qu’ils soient online ou par téléphone.

Si pour la partie online, les informations sont directement accessibles dans ces plateformes, ce n’est pas le cas pour la partie téléphonie qui se limite à la mesure d’intentions d’appel (comme en cliquant sur le bouton « Afficher le numéro »).

Pour obtenir des résultats précis sur le nombre d’appels générés, une solution de Call Tracking permet justement, en quelques clics, de paramétrer des numéros de tracking sur ces supports. Les numéros de tracking sont alors affichés sur chaque portail et permettent donc d’avoir des résultats précis sur le nombre d’appels générés.

Les données qui en ressortent permettent aux acteurs de l’immobilier de compléter leur analyse du retour sur investissement de ces plateformes, et donc de pouvoir choisir en connaissance de cause les plus performantes d’entre elles.

Cet article est publié dans Bonnes Pratiques & Astuces, Call Tracking

Product Marketing Manager Toujours à l'écoute de nos clients & leads, je jongle tous les jours entre Product, Demand et Customer Marketing sur l'ensemble de nos solutions pour les satisfaire !