5 indicateurs clés pour mesurer vos performances SEO !

a publié cet article le 01/03/2018

5 indicateurs clés pour mesurer vos performances SEO

Mettre en place une stratégie de référencement naturel, c’est une bonne chose. Mais ça ne suffit pas ! Pour que cette démarche porte ses fruits, il est essentiel de mesurer régulièrement les résultats de vos actions SEO… Et de choisir les plus pertinentes des métriques qui existent, en fonction de la nature de votre site web et des objectifs que vous vous êtes fixés ! Voici 5 indicateurs clés à suivre pour monitorer votre référencement naturel.

 

Le volume de trafic SEO

Le volume de trafic est sans doute la métrique SEO la plus évidente, mais également la plus importante. Le trafic naturel, ou « organique », correspond au nombre de visiteurs qui accèdent à votre site Internet en provenance du Search (depuis les moteurs de recherche). Il est opposé au trafic issu du référencement payant (AdWords de Google, publicités sociales, bannière e-pub…).

Pourquoi c’est important ? Parce que le trafic naturel est précisément le type de trafic que vous ciblez à travers une stratégie SEO. Les leviers actionnés dans le cadre du référencement naturel visent à positionner vos pages sur les moteurs de recherche, et notamment sur Google (qui est le premier d’entre eux en termes d’utilisation). Il s’agit donc d’un indicateur fondamental pour démontrer que vos efforts sont payants !

 

La fréquence du crawl des robots de Google

Les leviers du référencement naturel sont comme des balises qui attirent l’attention des robots crawlers de Google. Ces derniers sont indispensables au processus SEO : ce sont eux qui viennent « parcourir » vos pages web et les indexer, pour ensuite, les proposer, en réponse aux requêtes des internautes. Cet indicateur vous permet de savoir si Google visite bien vos pages, et lesquelles ont été crawlées ou non.

Pourquoi c’est important ? Parce que les robots de Google ne peuvent pas passer des heures à « lire » chaque petite page de votre site web. Ils disposent d’un « budget temps » qu’ils allouent à votre site, et doivent donc prioriser certaines pages. Il est donc intéressant de savoir lesquelles sont vues et lesquelles sont ignorées. Vous pourrez ainsi faire en sorte de simplifier le travail des robots pour qu’ils aillent plus vite, ou du moins les diriger vers les pages les plus importantes de votre site.

 

La vitesse d’affichage de vos pages

Certes, la qualité des contenus de votre site web est fondamentale pour travailler votre référencement naturel. Mais il ne faudrait pas oublier pour autant l’aspect technique, lui aussi essentiel ! En cela, la rapidité avec laquelle vos pages s’affichent sur le navigateur de votre visiteur peut largement jouer sur votre taux de rebond. En conséquence, testez régulièrement la vitesse de chargement et veillez à alléger les pages qui sont à la peine.

Pourquoi c’est important ? Pour une double raison. D’abord, parce que Google favorise les sites web dont les temps de chargement sont courts – et pénalise les autres. Le gain (ou la perte) en matière de SEO peut donc être déterminant(e). Ensuite, parce qu’il est crucial d’offrir la meilleure expérience utilisateur possible. En effet, 40 % des internautes quittent une page si elle met plus de 3 secondes à se charger ! Ces deux points sont vrais sur tout type de terminal (mobile ou desktop).

 

Le taux de rebond des visiteurs

Le taux de rebond correspond au nombre de sessions qui prennent fin après consultation d’une seule page de votre site web. Lorsqu’un internaute accède à votre site, il entre par une page d’atterrissage (landing page), qui peut être l’accueil, une page de service ou un contenu de blog. S’il continue à explorer votre site à partir de cette page, c’est tout bon. Mais s’il s’en va sans avoir visité votre site plus avant, cela fait augmenter le taux de rebond.

Pourquoi c’est important ? Si les internautes ne restent pas sur votre site, c’est que quelque chose « cloche ». Soit la page vue n’est pas pertinente par rapport à leur recherche, soit leur expérience utilisateur n’est pas satisfaisante (mauvaise ergonomie, affichage trop lent…). Dans les deux cas, cet indicateur SEO vous donne à voir l’efficacité de vos pages d’atterrissage. Tout en gardant à l’esprit qu’un taux de rebond élevé (au-dessus de 50 %) n’est pas forcément un obstacle ; tout dépend de vos objectifs. Attention, toutefois : Google y voit généralement un mauvais signal, ce qui peut nuire à votre référencement !

 

Le nombre et la qualité des liens entrants

Les liens entrants (aussi appelés backlinks) sont les liens externes publiés sur d’autres sites et renvoyant vers vos pages. Ils constituent toujours un levier SEO déterminant. Néanmoins, leur qualité prime sur leur nombre. Cet indicateur vous permet donc d’explorer vos backlinks et de mesurer leur pertinence, afin de conserver un « profil de liens » d’une propreté indiscutable aux yeux de Google.

Pourquoi c’est important ? Parce que des liens entrants de mauvaise qualité, obtenus par le biais de techniques peu recommandables (achat de liens médiocres, insertion dans les footers et les commentaires, sur-optimisation des ancres…), peuvent vous attirer les foudres de Google – jusqu’à une pénalité, dont il est ensuite très difficile de sortir. L’inverse est également vrai : si vous vous assurez d’avoir de bons backlinks, issus de sites jouissant d’un excellent Ranking, vous en serez récompensé par un meilleur positionnement SEO.

 

***

Cet article est publié dans Bonnes Pratiques & Astuces, Call Tracking

Product Marketing Manager Toujours à l'écoute de nos clients & leads, je jongle tous les jours entre Product, Demand et Customer Marketing sur l'ensemble de nos solutions pour les satisfaire !