Qui se cache derrière Audrey ? Interview de Laurent Vermot-Gauchy, cofondateur du blog AudreyTips

a publié cet article le 18/10/2018

AudreyTips est un blog sur le marketing digital fait par des entrepreneurs pour des entrepreneurs ! Chaque semaine, Audrey met à disposition 3 articles où elle découvre, teste et livre des astuces autour du marketing digital. Petite particularité, Audrey est un coach virtuel ! Qui se cache donc derrière ce personnage réunissant de nombreux lecteurs ?

Rencontre avec Laurent Vermot-Gauchy, cofondateur, avec Mathieu Maréchal, du personnage d’Audrey et de son blog !

 

Laurent, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis entrepreneur dans le monde des startups et d’Internet depuis une vingtaine d’années. J’ai créé entre autres une société du nom de Maporama dans les années 2000, qui était un équivalent de Google Maps. Ensuite en 2005, j’ai créé Crickee, précurseur de WhatsApp, qui était une application pour envoyer des SMS gratuitement via la VoIP. Mais il était un peu trop tôt et, sans les smartphones et les forfaits data d’aujourd’hui, la portée du projet a été moindre que ce qu’elle aurait pu être aujourd’hui.

C’est à cette occasion que j’ai rencontré Mathieu. Nous voulions traduire l’application dans plusieurs langues, et Mathieu était à la tête de Trad Online, une entreprise de traduction spécialisée dans le Web et l’informatique qu’il avait fondé quelque temps auparavant. Suite à cette première rencontre, nous avons chacun suivi notre chemin et, il y a 3 / 4 ans, suite à la vente de son entreprise, nous avons repris contact pour essayer d’imaginer ce que nous pouvions faire ensemble. Et Audrey Tips a finalement vu le jour !

Laurent Vermot-Gauchy, cofondateur du blog  de marketing digital AudreyTips

 

Alors justement, comment en êtes-vous arrivé à cette idée ? Pourquoi avoir eu envire de créer le blog Audrey Tips ?

Eh bien, pendant notre réflexion, nous nous sommes rendus compte que de nombreux entrepreneurs avaient des difficultés à appréhender Internet, et que cet univers pouvait paraître obscur. À partir de ce constat, nous avons voulu faire quelque chose pour les aider, et de fil en aiguille cela s’est concrétisé par le blog Audrey Tips.

Le but de ce blog est de donner à tout un chacun de quoi se débrouiller avec le marketing digital. Nous ne sommes pas un site de news qui va annoncer la dernière petite fonctionnalité dans AdWords ou MailChimp par exemple. Nous cherchons à expliquer des problématiques, et comment réaliser certaines tâches. Notre but est vraiment d’aider de manière concrète, sans pour autant se donner l’image d’un centre d’aide.

 

Ce blog est assez particulier, puisque vous avez décidé de créer un personnage virtuel. Pourquoi et comment-vous est venue l’idée de créer ce personnage d’Audrey ?

Déjà, c’était par soucis de se démarquer de la concurrence avec un concept original. Ensuite, c’était pour appliquer le concept de storytelling, que nous allions nous-mêmes promouvoir sur le blog par la suite.

On a tous été des enfants, on nous a tous raconté des histoires pour nous endormir, on aime tous aller au cinéma et voir des belles histoires qui transmettent des émotions. Pour la communication business, c’est pareil. Même si on ne joue peut-être pas sur les mêmes émotions et sentiments, il faut que ça parle !

Enfin, derrière le personnage d’Audrey, se cache l’idée que le marketing digital est simple. Nous voulions démystifier ce concept au travers d’Audrey, à qui les lecteurs s’identifient alors qu’elle parcoure le Web à la recherche d’astuces.

 

D’ailleurs, le background d’Audrey montre qu’elle n’a pas réellement de formation dans ce domaine. Était-ce justement un moyen de dire que le marketing digital est simple et accessible à tous, pourvu qu’on ait un état d’esprit de curiosité et d’ouverture ?

Tout à fait, Audrey est totalement autodidacte ! Nous voulions montrer que si nous n’avons pas peur d’une souris et d’un écran, c’est relativement simple. Les consultants ont beau mettre en avant des termes compliqués de prime abord, comme « backlinks » ou « SEO », c’est avant tout du bon sens. Il s’agit dans les grandes lignes de savoir quelle est sa cible et ensuite de communiquer avec cette cible.

Il y a bien sûr 2 / 3 trucs que l’on doit quand même savoir, les hashtags sur les réseaux sociaux, ce qu’est une URL, etc. Mais cela reste très basique. Et puis finalement les outils mis à disposition par Google, Facebook ou LinkedIn se rapprochent de plus en plus de la façon dont on communique entre êtres humains. Il y a donc de moins en moins besoin de connaissances techniques, informatiques, de savoir comment fonctionnent les différents algorithmes… Si on arrive à bien communiquer avec sa cible, en général, les chiffres suivent !

 

Pour vous, quelles sont les 2 ou 3 grandes tendances du marketing digital qui sont en train d’émerger ?

Pour commencer, je dirais la technologie et les objets. Les interactions que les gens ont avec les outils et les objets technologiques font que le marketing digital doit prendre en compte. Il y a quelques années, nous étions exclusivement sur ordinateur, depuis 10 ans nous sommes aussi sur téléphone mobile, et maintenant nous commençons à utiliser notre voix pour interagir avec des objets capables de nous comprendre. Le marketing digital a besoin de s’adapter à ces nouveaux usages, canaux et enjeux de demain qui, selon moi, se situent autour du vocal.

À côté de ça, il y a les algorithmes, le Big Data ou encore le Machine Learning. Il y a de plus en plus de data, nous avons besoin de pouvoir les traiter en temps réel. Ce sont des outils qui sont déjà là ou qui vont arriver, et qu’il faudra apprendre à utiliser. Et plus le temps passera, plus les entrepreneurs auront de facilité à utiliser et exploiter ces outils dans leurs projets marketing digital.

Et la dernière tendance qui prend de plus en plus d’ampleur est, selon moi, la Privacy. Avec les récentes mésaventures de Facebook et la mise en place du RGPD, tout le monde est en train de prendre conscience de ses données et de la nécessité de les protéger. Cela risque de bouleverser à la fois les entreprises, qui doivent faire attention à ce qu’elles stockent, et le marketing dans sa globalité, il n’est plus possible de faire n’importe quoi. Tout va tendre vers la transparence !

 

Un petit mot pour la fin à partager à tous nos confrères Digital Marketers ?

Restez en permanence en mouvement ! Tout évolue très vite, il y a constamment de nouvelles dynamiques, de nouveaux outils auxquels il faut s’adapter, qu’il faut tester et s’approprier. Il ne faut pas avoir peur d’échouer et de se remettre en question de manière permanente pour rester dans la course.

 

 

***

Un grand merci à Laurent Vermot-Gauchy pour avoir partagé avec nous son expérience et l’aventure d’Audrey !

Cet article est publié dans Bonnes Pratiques & Astuces, Marchés & Tendances

Product Marketing Manager Toujours à l'écoute de nos clients & leads, je jongle tous les jours entre Product, Demand et Customer Marketing sur l'ensemble de nos solutions pour les satisfaire !